Musée de l'Hôtel Sandelin

Parce que l'art n'est pas accessible uniquement par le biais de visites guidées, le musée vous donne l'occasion de découvrir autrement ses collections !

Plus d'informations sur le musée

Création d'un jeu de piste pour découvrir les collections permanentes du musée et cela de manière ludique (2018)

Partez à la recherche de l’œuvre mystère du musée! Pour la retrouver, tu auras des énigmes à résoudre dans tout le musée. Sois observateur et le musée n'aura plus de secrets pour toi!

Atelier famille du vendredi 28 décembre 2018

Article sur le sujet paru dans L'Indépendant du Pas-de-Calais le 03 janvier 2019 .

Nocturnes au musée !

En 2015 

"Pour cette 6e édition des Nocturnes, mettez-vous dans la peau d’un détective le temps d’une soirée afin de résoudre le meurtre de Chifflart."

Nous sommes au 18e siècle, époque de la construction de l’hôtel particulier où se situe le musée. Monsieur Chifflart, sculpteur ornemaniste audomarois, vient de réaliser les boiseries habillant les murs de la salle à manger de la comtesse Marie-Josèphe Sandelin. Alors que cette dernière reçoit chez elle des invités d’horizons différents, le corps sans vie du sculpteur est retrouvé dans la demeure. Après le choc de cette découverte, les suspicions prennent rapidement le dessus, car chacun sait que l’assassin fait partie des invités de la soirée…
Au cours de votre enquête, embarquez pour un voyage à travers l’histoire et les collections de l’hôtel Sandelin. Il vous faudra être attentif aux récits des suspects et bien observer certaines oeuvres, afin de trouver les indices qui s’y seront glissés. Le jugement sera rendu à la fin de la soirée. Saurez-vous démasquer le meurtrier de Chifflart ?

Mon personnage dans l'intrigue était Soeur Saint-Bernard. Voici quel type de personnalité je me suis glissée pendant plusieurs jours.

"Sœur Saint-Bernard, prieure de la congrégation des Ursulines de Saint-Omer.

Entrée au couvent très jeune avec pour ambition de gravir les échelons et diriger la congrégation audomaroise. Passionnée par la culture et les arts, un certain nombre de commandes ont été passées auprès d’artistes audomarois afin de rendre moins austère le couvent.

Sœur Saint-bernard ne laisse aucune place aux compromis ni aux doutes ; au point qu’elle est redoutée par les personnalités laïques  mais également par sa propre congrégation."

Et pour les plus perspicaces d'entre vous, vous aviez deviné que j'étais en partie responsable de la mort de Chifflart.

En 2018

Après une année d’absence, l’enquête nocturne revient pour votre plus grand plaisir ! Nouvelle année, nouvelle époque… Alors que l’édition 2016 se déroulait dans les années 20, plongez en 2018 dans l’atmosphère trouble de la Seconde Guerre mondiale, mais sans oublier une légère touche d’humour. Découvrez la vie dans un musée pendant la guerre, les actions de sauvegarde mises en place pour protéger les œuvres, etc. A l’occasion de ce « Cluedo géant », devenez un reporter et tentez de résoudre un vol d’œuvre d’art en écoutant le récit des divers suspects, que vous pourrez ensuite questionner... En équipe, vous parcourrez les salles du musée à leur rencontre et remplirez au fur et à mesure votre carnet d’enquête… Saurez-vous être à la hauteur ?

Mon personnage dans l'intrigue était Rose Valland (personnage historique). Mais qui était-elle ?

Elle est née le 1er novembre 1898 à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs et morte le 18 septembre 1980 à Ris-Orangis, est une conservatrice de musée et une résistante française qui a joué un rôle décisif dans le sauvetage et la récupération de plus de 60 000 œuvres d'art et objets divers spoliés par les nazis aux institutions publiques et aux familles juives pendant l'Occupation.

Mon personnage était au centre de l'intrigue car Rose Valland avait caché un message à destination de la résistance, mais elle n'était pas à l'origine du vol de la céramique !

©2020 Tous droits réservés. Reproduction interdite.